Quel rôle et quelle place pour le référent famille : les directeurs du Finistère et des Côtes d’Armor échangent

20 responsables de centres du Finistère et des Côtes d'Armor réunis à Morlaix

Le 30 janvier dernier Carré d’As, le centre social de Morlaix, accueillait une journée de formation organisée dans le cadre du partenariat entre la Fédération Bretonne des Caf et la FCSB.
Pour accompagner les référents « famille dans leur action au sein des centres sociaux, une journée d’échanges et de formation avait été mise en place l’an passé à Guilers.
Il s’agissait cette fois de proposer aux responsables de structures une journée pour faire un retour de cette première rencontre, partager nos réflexions sur les questions liées à la famille et à la place du professionnel, et envisager des perspectives de travail en direction des référents familles
Après un état des lieux de la situation en Bretagne (par exemple, 80% des structures bretonnes bénéficient de l’agrément « animation collective famille », mais le Finistère n’en compte que 57%, la moyenne d’âge des professionnels est de 40 ans, leur bon niveau de qualification,…), Agnès Louis Pécha, juriste et maître de conférences,a brillamment dressé un tableau de l’évolution du droit de la famille. Une intervention qui a suscité des questions et des réflexions particulièrement intéressantes, notamment sur la notion d’autorité et de transmission…des sujets proches de notre quotidien.

L'intervention d' A. L. Pécha provoque des discussions....

L’après midi était consacré à un retour sur la production des référents familles lors des rencontres précédentes et à un travail en atelier sur la place et le rôle des référents famille dans l’organisation de la structure : place par rapport au responsable, place dans le territoire, place dans l’équipe….et l’articulation entre le projet famille et le projet global.
La prochaine rencontre aura lieu le 10 février prochain : elle réunira cette fois les directeurs du Morbihan et de l’ile et Vilaine.
C’est à partir des données recueillies lors de ces différents échanges que nous allons proposer aux référents familles les nouvelles modalités pour poursuivre la réflexion.



One Response to “Quel rôle et quelle place pour le référent famille : les directeurs du Finistère et des Côtes d’Armor échangent”

  1.   Nadine MOUDEN Says:

    merci Raymond pour tous ces articles (et ces photos) qui nous permettent defaire le lien entre les différents centres, leurs directeurs et leurs administateurs !

Laisser un commentaire